L’histoire du Club

Si l’histoire de MONTEREAU  est riche et ancienne, c’est tout de même la géographie qui a déterminé  la situation et le site propices à sa naissance et à son développement.

C’est un important gué de la Seine qui permit aux Magdaléniens pourchassant les troupeaux de rennes de se fixer à PINCEVENT, il y a 10.000 ans, permettant à ce site mondialement connu d’ouvrir la longue période préhistorique, dont les environs de MONTEREAU portent bien des traces. Puis, à partir de la Cuesta d’Ile de France, c’est la dépression subséquente de la Seine et de son confluent avec l’Yonne, qui ont servi de berceau à la cité romaine et médiévale. Ainsi, la ville nommée « URBS ANTIQUA CONDATE » devint « MONASTERIOLUM SENONUM », puis « MONTEREAU-IN-FULCO-YONE », et finalement, « MONTEREAU-FAULT-YONNE ».

Alors, l’histoire et la géographie se sont conjuguées pour faire de notre cité un lieu convoité entre Royaume de France et Bourgogne. L’assassinat de Jean Sans Peur sur le pont d’Yonne en est un des épisodes fameux. Et, si un jour, le livre « Si MONTEREAU m’était contée » était écrit, le passage de Marie Leczinska à l’hostellerie du Grand Cerf serait noté, plus encore peut-être, la fameuse bataille de NAPOLÉON du 18 février 1814 offrirait un cadre assez beau à la fin du Premier Empire français. Mais si riche soit-elle, l’histoire n’est pas tout et MONTEREAU s’est aussi développée économiquement au point de devenir « une ville moyenne en Ile de France ». En effet, si le XVIIIe et le XIXe siècles ont rendu la faïence (Creil et Montereau), les tuileries, les piperies, les machines agricoles et la tannerie fort célèbres, c’est en 1960 que « SURVILLE » et la zone industrielle ont vu le jour, avec les avantages et les inconvénients qu’une ville renouvelée et une « ville-nouvelle » peuvent apporter.

Ainsi, c’est dans cette cité, que naquit le Rotary Club de MONTEREAU, grâce au club parrain de MELUN. C’était le 11 avril 1962. Le 26 mai1962, la charte nous fut remise par le gouverneur Henri COUPE. Le 1er Président fut notre ami LUTHEREAU. La présidence de Jacques LAINE marqua une date importante avec l’acquisition de notre Logis, ancien siège des Arquebusiers sous l’Ancien Régime, situé au 11 rue des Arches. Le Club était alors « chez lui » et, depuis, la salle de réunion du Logis porte le nom de son acquéreur.

C’est en 1994 que le Club de Montereau fut à son tour club parrain et qu’ainsi le Rotary Club de MORET SEINE ET LOING vit le jour. L’année rotarienne 2002-2003 fut l’occasion d’accueillir plusieurs Rotariennes. Aujourd’hui, l’histoire de MONTEREAU et celle de son Rotary Club se rejoignent dans les actions humanitaires que le Club porte depuis bien des années.

N’oubliez pas en visitant le Musée de la Faïence ou en participant à l’une des actions du Rotary Club, de faire provision de Brie de MONTEREAU et de «cailloux du confluent», les spécialités de la ville !

%d blogueurs aiment cette page :